Polyarthrite rhumatoïde (PR) - Spondylarthrite ankylosante (SPA) - Sclérose en plaque (SEP) - Fibromyalgie - Maladie de Crohn - Rectocolite hémorragique - Maladie de Hashimoto - etc.

Causes

Il s’agit d’un dérèglement immunitaire qui engendre une dysimmunité ou le corps ne sait plus reconnaître « ses amis de ses ennemis »
On est en présence d’une maladie des autoanticorps où l’organisme produit des anticorps contre lui-même pour se protéger contre un agresseur. Ce dernier peut être engendré par le stress psycho-émotionnel (deuil, séparation, perte d’emploi…) qui dérègle le système neurovégétatif qui assure le pilotage automatique au niveau neuroimmunitaire, neuroendocrinien.
Il s’agit de sujets présentant une hypersensibilité et une hyperéractivité.

Conséquences

Cela entraîne une immuno-inflammation des organes cibles avec déformation ou destruction des articulations (PR), desquamation des muqueuses, émission de glaires, mucus, sang, diarrhées, douleurs abdominales (RCH) avec irritation de la muqueuse du colon (dysplasie, polypes, diverticules), déséquilibre de la flore intestinale et du microbiote, apparition de nodules thyroïdiens (Maladie d’Hashimoto).

Traitement

Il faut stimuler les défenses immunitaires générales par la technique de méso vaccination abdominale qui augmente les nombre des anticorps du colon pour pallier à l’incompétence immunitaire et l’insuffisance de régulation (immuno-incompétence du système)