Un spasme réflexe

Causes

L’algodystrophie constitue « un spasme réflexe » loco-régional prolongé mettant en jeu le système neuro-sympathique qui survient le plus souvent sur une articulation (poignet, genou, cheville, pied…) et faisant suite à une agression localisée (traumatisme, chirurgie, infection…).
Elle peut apparaître sur un terrain psychologique particulier (état anxio-dépressif, stress, anxiété, spasmophilie…)

Conséquences

Du fait du spasme neuro-vasculaire prolongé, l’algodystrophie va entraîner des troubles loco-régionaux, avec des désordres métaboliques, microcirculatoires et osmotiques. Sur le plan clinique, on observe un oedème avec des douleurs et impotence fonctionnelle.

Traitement

Le traitement de l’algodystrophie consiste en des lavages thérapeutiques cellulaires (« wash out ») par la technique d’Hydrotomie percutanée qui permet la normalisation de la pression osmotique cellulaire, couplée à la Mésochélation pour éliminer les toxines localisées dans le foyer inflammatoire.

En dehors du problème hydrique, sur le plan neurovasculaire, le traitement vaso-actif complémentaire permet également d’activer la microcirculation (élimination des médiateurs chimiques de l’inflammation) et de rétablir l’état fonctionnel en 6 à 10 séances.